Sélectionner une page

Blues’ Traveller

Jan 23, 2019

La musique m’accompagne depuis toujours.

Enfant elle était le lien fusionnel avec des grands parents qui m’ont construite à bien des égards, et notamment artistiquement. Elle m’a accompagnée sur scène depuis l’âge de 5 ans. J’aime de nombreux style de musique, de nombreux morceaux, pourvu qu’il crée chez moi, une émotion. Cela dit la soul des années 60, les grands classiques du jazz et le blues ont ma préférence.

J’ai d’ailleurs épousé un bluesman, qui pour mon bonheur fait des concerts et parfois joue avec moi. C’est donc assez naturellement que nous nous sommes rapproché de l’association Blues pourpre.

Lorsque Sib  ( Patrick Sibilli, fondateur de l’assositaion Blues Pourpre et du Festival Blues in Queyssac) m’a proposé de réaliser cette exposition j’avais envie de faire partager ce qui me fait vibrer dans cette musique, les origines, le voyage, une certaine façon d’aborder la vie. Celle qui consiste pour moi à accepter le temps qui passe quelques soit les expériences à vivre puisqu’au bout du compte elles nous apprennent toutes, elles nous font toutes grandir.

Dans mon travail de plasticienne j’aime l’instant, le moment suspendu entre la fin d’une destruction et le début d’une renaissance. C’est souvent là que tout se joue. De quel côté le temps, l’envie, la balance va faire basculer les choses.

Pour moi le blues se trouve exactement à cette transition, et nous fait basculer vers la vie.

Le festival de Queyssac accueille la finale du Blues challenge France cette année. En Janvier 2017 Sib accompagnait avec d’autres artistes ceux qui représentaient la France à Memphis.

C’est grâce à la passion, aux photos, aux souvenirs, aux anecdotes et à la générosité de Sib qui me les a fait partager que l’exposition a pu voir le jour.

Moi qui n’ai pas eu la chance de découvrir le Delta du Mississipi, ses ambiances, ses lieux mythiques, à la source du blues, j’ai cherché à retrouver cette sensation de voyage initiatique, de calme, de plénitude, de souffrance aussi et le partage à la vie qu’elle offre.

“Music has always been a huge part of my life” .

As a child, music helped me form a close bond with my grandparents who helped me become who I am today me in many ways, including artistically. Music

I like different sorts of music providing they stir an emotion in me but 1960’s soul music, jazz and blues classic playlists are my favourite. I even got married to a bluesman who regularly performs in concerts and who likes to accompany me on stage.

When Patrick Sibilli;, founder of the association Blues Pourpre and the Blues in Queyssac Festival) suggested that I create this exhibition, I wanted to share with others what this music makes me feel (its roots,  its journey, a specific way of approaching life) and how it makes me vibrate.  Blues music is a way of life that consists in accepting that time goes and that in the end every experiences make us grow.

In my work as a visual artist I like the moment, the moment suspended between the end of a destruction and the beginning of a rebirth. This is often where it all comes down to. On which side time and desire the balance will turn things ?

For me blues music means this transition and make us lean to life.

The Blues festival in Queyssac is hosting the finale of the blues challenge France this year. in January 2017, went along with several other artists Sib went to Memphis to support those who represented France. It is thanks to his generosity, passion and the memories he shared with me that exhibition be able to see the light of day

I, who did not have the chance to discover the Mississippi Delta, its mythical places at the source of the blues, sought to rediscover this feeling of initiatory travel, calm, fullness, suffering too and the sharing in the life it offers.