Sélectionner une page

Le long du temps

Dans cette série je recherche la marque du temps. Celle réelle, physique, marquante, troublante, qui tord, modifie et transforme le matériaux et sa structure. Puis par extension, parce qu’on y échappe pas, la marque du temps dans nos mémoires, celles de notre vécu, comme la fameuse madeleine de Proust, nous rappelle ce goût subtil de l’enfance, on se retrouve parfois face à cela, un goût subtil, un temps qui se re-matérialise à travers un instant tellement différent qu’il en est étrange. Le mélange de ces deux axes de vision nous donne un ensemble qui navigue entre le physique et spirituel, et qui emporte dans les temps anciens comme dans un futur….  (prise de vue directe)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.